L'Apologie du pavillon

Reflexion sur les liens entre paysage et urbanisme.

L’étalement résidentiel de ces trente dernières années apparaît davantage comme une sorte d’implosion des cellules du grand ensemble, une caricature de village sans rues, sans cours, sans commerces, où se juxtaposent des familles précautionneusement distancées, dans des maisons “individuées” plus qu’individuelles. De manière très codée, une distance physique et sociale avec ses plus proches voisins est instaurée. La sociabilité mythique et tant vantée du village est inexistante, dans ces ensembles pavillonnaires des plus en plus segmentés socialement.

in “La ville franchisée” - David Mangin p.174

En France, les surfaces des maisons individuelles augmentent alors que celles des appartements stagnent. La surface moyenne d’une nouvelle maison en 2002 était de 208m². La surface des logements progresse alors que la taille des foyers se réduit ce qui fait que chaque individu dispose de plus en plus d’espace pour son confort et ses activités. La surface moyenne par personne a augmenté de près de 20% en 20 ans.

L’habitat pavillonnaire, DDE de l’Oise

Une maison contemporaine, rustique, classique ou dans un esprit loft, plain-pied ou à étage, avec ou sans garage…  Phénix vous révèle toute l’étendue de son savoir-faire. Selon vos besoins et votre budget, nous vous conseillons et vous choisissez la configuration qui vous convient le mieux.

Site internet du constructeur Phénix.

" La maison à 100 000 euros. Qu’est-ce que ça signifie ? Que la maison est avant tout un produit financier. On se retrouve avec les mêmes pavillons au nord et au sud de la France. Je ne suis pas favorable au pastiche, mais toute architecture bien menée doit s’appuyer sur les spécificités du contexte. Chaque projet doit être conçu en fonction du site. L’habitat, ce n’est pas un objet design, un objet que l’on peut penser en soi et pour soi. C’est cela qui me gêne le plus dans l’idée de la maison à 100 000 euros : on est toujours dans cette problématique de produit et pas de bien patrimonial. Les Néerlandais et les Scandinaves font des maisons individuelles magnifiques avec leurs maisons de ville. Ici, j’ai vu des permis de construire de pavillons pensés pour des terrains plats sur des terrains en pente… "

Cristina Conrad architecte - Interview

Afficher davantage

(Source : liberation.fr)